Paris des merveilles : interview de Catherine Loiseau

P
En septembre, repartez pour le Paris des merveilles
En septembre, repartez pour le Paris des merveilles de Pierre Pevel aux Éditions Bragelonne

Je continue ma série d’interviews de co-autrices de l’anthologie Contes et récits du Paris des merveilles avec Catherine Loiseau.

Rappel
l’anthologie Contes et récits du Paris des merveilles paraîtra le 11 septembre prochain (2019). Les éditions Bragelonne et Pierre Pevel ont invité de jeunes auteurs – dont votre serviteur – à s’emparer du cycle steampunk et fantasy d’Ambremer pour y raconter leurs histoires.

Bonjour Catherine, mettons-nous en jambe avec une petite présentation : qui es-tu ?

Je m’appelle Catherine Loiseau, je suis autrice de steampunk, fantasy, fantastique et SF. J’ai publié de nombreuses nouvelles, dont vous pouvez trouver la liste ici. Je suis l’autrice d’une série steampunk/geek : La Ligue des ténèbres. Elle raconte les aventures de 4 Londoniens ayant par mégarde construit une machine à voyager entre les mondes, et qui du coup tentent de conquérir un monde. Vous pouvez la retrouver en papier et en numérique ici. J’ai également à mon actif une autre série, Kerys, qui mêle ambiance steampunk, horreur lovecraftienne et comédie. Elle est disponible en papier et en numérique chez Hydralune ou chez Amazon, Fnac, Kobo et Google play.

Je suis toujours un peu étonné de comment j’ai découvert l’appel à textes de Pierre Pevel. Je le raconte ici, mais pour faire court : alors que je ne suivais pas particulièrement cet auteur sur Facebook, son post a surgi dans mon fil (magie de l’algorithme !).

Du coup, je me demandais comment tu l’avais découvert de ton côté ?

Je suis Pierre Pevel depuis un petit moment maintenant et j’ai vu passer l’appel à texte sur Facebook. De toute façon, j’aurais difficilement pu le louper vu que plusieurs amis me l’ont envoyé en m’incitant à candidater. Ils ont bien fait !

Étais-tu une lectrice du cycle d’Ambremer avant de te lancer dans cette aventure ?

Oui, on peut dire que je suis une fan d’Ambremer et de la plume de Pierre Pevel. C’est d’ailleurs ce qui m’a motivée à tenter l’appel à texte : c’est un univers que j’aime beaucoup. Le personnage d’Érika, dans ma série Kerys, doit beaucoup à Isabel de Saint Gil !

Suite de l’interview après 👇

Vous souhaitez suivre mes aventures en écriture d'un peu plus près ? Inscrivez-vous à la news.

Pas d'inquiétude, je ne spamme pas

Peux-tu nous dire ce qui t’a attirée dans cet univers ?

Je suis très attirée par le XIXe siècle et par l’esthétique steampunk. Au quotidien, mon style vestimentaire est assez gothique victorien. J’aime la richesse de l’univers, son côté foisonnant et merveilleux. J’aime aussi les références littéraires qui s’y cachent. Je suis fan des personnages, notamment de la Baronne et des chats ailés.

Si tu avais à convaincre un inconnu de lire les livres du Paris des merveilles, comment t’y prendrais-tu ?

Je dirais que ce sont des romans très bien écrits, avec une plume qui reste fluide et accessible à tous, qu’il y a de l’aventure, de l’action, de l’humour, des personnages attachants et un univers magnifique.

Tu peux nous parler de ta nouvelle (juste un peu pour nous mettre l’eau à la bouche) ?

Ma nouvelle s’intitule L’Urne de Râ et raconte les aventures de Gabrielle, jeune fille de bonne famille, qui dérange un voleur lors d’une exposition d’antiquités égyptiennes au Louvre. Aidée de sa gouvernante Mademoiselle Suzanne, une ancienne mage qui a tourné le dos à la magie, Gabrielle va mener l’enquête pour savoir ce que voulait ce mystérieux voleur.

Comment as-tu choisi ce sujet ? Qu’est-ce qui t’as motivée à le traiter ?

J’avais envie d’écrire une nouvelle qui mette en scène une autre culture que celle occidentale. J’en ai parlé avec Pierre Pevel, croisé au festival Trolls et légendes en Belgique, et il m’avait conseillé de m’orienter vers l’Égypte. Fin XIXe, la culture égyptienne était en effet très à la mode.

Qu’est-ce qui a été le plus agréable et motivant pour toi dans ce voyage dans l’univers de Pierre Pevel ? En retires-tu quelque chose en particulier ?

C’était une expérience inédite pour moi d’écrire dans un univers qui n’est pas le mien, mais j’ai vraiment apprécié. Ça m’a forcé à réfléchir sur la manière de concevoir l’histoire pour respecter les codes de cet univers.

Contes et récits du Paris des merveilles sort en septembre (2019). As-tu d’autres projets en cours à nous partager ?

2019 est pour moi une année assez chargée. En juin est sorti le dernier tome de ma trilogie Kerys, Celles dont le nom fait frémir. Attention, la dernière bataille des mercuriens s’annonce épique ! En octobre sortira chez les éditions Au Loup un nouveau roman : La Marque. Il inaugure une nouvelle trilogie, Aiden Jones, de fantasy victorienne. Au programme : un Londres habité par des créatures féériques, un jeune chasseur de fées, une fille de la noblesse en bute aux conventions de l’époque, et une mystérieuse créature qui hante les sous-sols de Londres…

Retrouvez Catherine sur son site, Facebook, Twitter et Instagram.

Retrouvez toutes les interviews ici

Cet article fait partie d’une série que j’espère pouvoir écrire tout au long du projet. Ça sera une sorte de journal des coulisses de ma micro-aventure dans le Paris des merveilles.

A propos de l'auteur

Benjamin Lupu

Historien de formation, passionné de sciences humaines, de technologie, d'archéologie et par les littératures de l'imaginaire, Benjamin Lupu est l'auteur des Mystères de Kioshe, une série d'enquêtes de fantasy mettant en scène la magicienne Tirséa Mortevue et ses compagnons.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.