Bilan 2019 : Mystères de Kioshe, Paris des merveilles et tous les autres projets

B

Beaucoup d’aboutissements – et le bonheur qui va avec – cette année. Tirséa a continué sa route (spoiler : elle n’a pas forcément fait les bons choix). Griffont est revenu dans une courte aventure où la magie et l’art se mélangent. Des dirigeables à vapeur prennent leur envol. Le futur pourrait être différent si on ne s’accroche pas aux ruines du passé. Une secte étrange a commencé à se réunir dans les caves de Paris. En route pour le récap de 2019 !

Les Mystères de Kioshe

Toutes les cases sont cochées. Je suis arrivé à la fin de la saison 1. Tirséa est parvenue à un tournant de son histoire. Deux épisodes de la saison 1 sont sortis en mars et mai 2019. Puis en juin et juillet, j’ai travaillé sur l’intégrale de la première saison, avec pour la première fois une version papier (disponible en impression à la demande sur Amazon). L’intégrale a été l’occasion d’une super collaboration avec l’autrice Sylvie Poulain qui a écrit l’épisode bonus de l’intégrale (avec des passages assez jouissifs sur la famille de Ziûrn). La sortie de cette intégrale a été un moment important pour moi. C’est quelque chose d’avoir entre les mains la concrétisation d’un projet conçu fin 2017 et de s’y être tenu. J’ai bien sûr énormément appris en route et ça me donne de l’énergie pour la suite.
Dans la deuxième partie de l’année, le projet s’est poursuivi sous un tout nouveau jour. En effet la saison 2 sera écrite à 4 mains avec Sylvie. Nous écrirons un épisode sur deux. Pour réussir cette petite acrobatie, nous avons dû bosser le scénario pendant l’été et alors que Retours est sorti en décembre (2019), la rédaction de l’épisode 2 est déjà bien avancée.
Bien sûr Henrique a continué d’officier aux couvertures des Mystères – que vous semblez beaucoup apprécier. Il a également commencé une série de croquis prévus à l’origine pour l’édition spéciale du Cœur de Talris du Salon fantastique (voir plus bas).

Les Mystères sur :

Mars : le Salon du livre de Paris

Petit tour au Salon du livre de Paris. Pas forcément convaincu par la manifestation elle-même, mais super heureux de retrouver Lionel Davoust et de rencontrer pour la première fois Nicolas Koch qui corrige les Mystères de Kioshe et est un excellent auteur de thriller. C’était aussi l’occasion de croiser pour le première fois Pierre Pevel – l’auteur du Paris des merveilles – et Stéphane Marsan – président des éditions Bragelonne. Ça été la confirmation que fréquenter des professionnels est essentiel.

Nicholas Koch au Salon du livre de Paris

Mai : les Imaginales 2019

Poussé par mon ami Thomas (Mariani), j’ai participé aux Imaginales et il a bien fait. l’ambiance de ce festival est détendue et diablement stimulante. J’ai profité à fond des événements prévus pour les apprentis auteurs : une masterclass avec Lionel Davoust et Jean-Claude Dunyach, et surtout le speed dating avec les éditeurs dont je conserve un excellent souvenir. J’ai pitché les Mystères de Kioshe à 6 éditeurs à qui j’ai pu ensuite envoyer la première saison. C’était un exercice bienveillant et super instructif.
C’est aussi aux Imaginales que j’ai rencontré tout une petite bande d’auteurs et d’autrices avec qui partager (voir les Auteurs de la cave).
Thomas et moi avons aussi profité de cette bulle créative pour écrire. C’est là que j’ai commencé à réfléchir à la suite (comprendre l’après Mystères de Kioshe) et je suis reparti – après un échange avec l’éditeur Stéphane Marsan – avec une graine de projet autour d’une dictature industrielle qui rependrait les codes du steampunk.

Un été uchronique

Dans le cadre de mon prochain projet – steampunk donc – j’ai testé cet été 4 petites uchronies. C’est un exercice que j’ai adoré. J’y ai trouvé mon cadre. Je n’en dis pas plus, mais préparez-vous à affronter le Nouvel Empire Russe dans le nid d’espions d’une Constantinople… un peu différente (pour commencer).

Septembre : Contes et récits du Paris des merveilles

Ça y est, le projet par lequel tout a commencé début 2017 est sorti ! Contes et récits du Paris des merveilles, une anthologie dirigée par Pierre Pevel dans son univers du Paris des merveilles. Quel plaisir ça a été de voir la magnifique couverture de Xavier Colette sur les étals des libraires. Quel bonheur de ne pas avoir déçu les fans. J’ai longuement parlé de cette belle expérience cette année et nous avons eu même la chance d’en faire un épisode du podcast d’Elbakin. Nul doute que Les portes de l’Outremonde – c’est le titre de ma nouvelle dans cette anthologie – restera longtemps dans mon cœur.

Septembre : les auteurs dans la cave

De retour à Paris, un petit groupe d’auteurs et d’autrices ont commencé à se réunir à partir d’un petit noyau rencontré aux Imaginales (2019). Depuis septembre (2019), nous avons pris l’habitude de travailler tous ensemble un dimanche par mois. j’ai toujours cette conviction que la confrontation, la discussion et le travail en commun est hyper fertile et le bouillonnement de ces réunions me l’a largement confirmé.

Septembre : Noch’ Monstra

Pendant l’été (2019), j’ai décidé de répondre à l’appel à textes de Nice Fictions qui traitait d’espoir et de futur. J’ai trouvé là l’occasion d’évoquer là un thème qui me fascine : la survie dans les ruines d’une autre époque. Quels blocages, quels personnages, quelles étranges coutumes et croyances en surgiraient et pourrait-on les dépasser ? J’en ai tiré une nouvelle qui je l’espère trouvera preneur.

Octobre/novembre : le Salon fantastique à Paris

Je m’étais promis d’aller à la rencontre des lecteurs cette année en prenant un stand au Salon fantastique. Ça a demandé un boulot de dingue, mais le 31 octobre au soir, j’étais là avec ma petite table, des exemplaires de l’intégrale des Mystères de Kioshe et du Contes et récits du Paris des merveilles. J’avais même un tirage spécial du Cœur de Talris. J’ai passé 3 jours totalement géniaux (même si j’ai mis une semaine à m’en remettre). J’ai rencontré les fans de Pierre Pevel (et il en a beaucoup le monsieur). Il y avait toutes les co-autrices au complet (coucou Catherine, Sylvie et Bénédicte) et on a dédicacé comme des fous. Je vous conseille vraiment ce festival. Parler 100 fois des Mystères a été une expérience géniale. Voir les lecteurs adhérer et essayer, ça n’a pas de prix.

En route pour 2020

Tout d’abord, 2020 devrait voir la sortie de la saison 2 des Mystères de Kioshe. Nous irons ensemble au bout du destin de Tirséa et de Kioshe. Accrochez-vous bien, ça va secouer ! C’est reparti pour 5 épisodes et une intégrale avec un bonus.
La deuxième grosse affaire de cette année à venir est ce qui ne porte pour l’instant que le nom de « projet steampunk ». Je travaille régulièrement dessus et le scénario prend peu à peu vie. J’espère l’avoir bouclé et avoir écrit les premiers chapitres pour les prochaines Imaginales.

Bref on continue et on remet du charbon dans le foyer 🙂

N’hésitez pas à vous inscrire à ma newsletter, elle ne mord pas et n’entre pas chez vous par effraction ; elle sonne poliment une ou deux fois par mois et vous pouvez toujours lui dire de ne pas revenir.

Vous souhaitez suivre mes aventures en écriture d'un peu plus près ? Inscrivez-vous à la news.

Pas d'inquiétude, je ne spamme pas

Je vous souhaite de belles fêtes, à très bientôt.

Un dernier mot pour envoyer de l’amour à mes femmes, la famille, les potes et ceux et celles que j’ai croisé cette année – You rock ! Merci d’avoir supporté les séances d’absence hallucinée, d’avoir tenu un stand, de m’avoir conduit, nourri, merci pour les tempêtes de cerveaux, de vos conseils (bienveillants) et de vos encouragements.

A propos de l'auteur

Benjamin Lupu

Historien de formation, passionné de sciences humaines, de technologie, d'archéologie et par les littératures de l'imaginaire, Benjamin Lupu est l'auteur des Mystères de Kioshe, une série d'enquêtes de fantasy mettant en scène la magicienne Tirséa Mortevue et ses compagnons.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.