3 ans, 5 mois et 16 jours à écrire de la fantasy, de la science-fiction et du steampunk

3

1265 jours (soit 3 ans, 5 mois et 16 jours). Ça fait 1265 jours que j’ai pris la plume avec l’idée de raconter les meilleures histoires possibles.

Jour 356 (soit 11 mois et 22 jours) : Le premier épisode des Mystères de Kioshe (Le Cœur de Talris) sort. (Il y en aura 8 autres et bientôt un 9ème.)

Jour 835 (soit 2 ans, 3 mois et 14 jours) : Le premier volume des Mystères de Kioshe (qui contient les 5 premiers épisodes) sort. (Sylvie Poulain embarque dans l’aventure avec un épisode bonus.)

Jour 911 (soit 2 ans, 5 mois et 28 jours) : L’anthologie Contes et récits du Paris des merveilles sort. Elle contient ma nouvelle Les portes de l’Outremonde.

Jour 1043 (soit 2 ans, 10 mois et 7 jours) : Ma nouvelle de science-fiction Noch’ Monstra est sélectionnée pour l’anthologie du festival Nice Fictions. (Elle paraîtra en juin 2021, Covid oblige.)

Ça a l’air de rien, mais c’est beaucoup pour moi. C’est trois ans et demi à apprendre tous les jours, à m’améliorer, à prendre du plaisir à conter, à douter aussi parfois.

Et après ?

D’abord, les Mystères. Le volume 1 des Mystères de Kioshe a été mon premier roman. Je suis énormément attaché à ces personnages et cet univers (défauts compris). C’est la maison et des copains se sont invité·e·s. Après l’épisode 8 écrit par Thomas, Sylvie peaufine l’épisode 9 et ça veut dire qu’on approche de la fin 😧. Ce projet était prévu pour être raconté en 10 épisodes. Je vais donc m’atteler à l’épisode final. (Il y aura aussi un épisode bonus écrit par votre serviteur dans l’intégrale n°2.)

Mais le planning d’écriture des Mystères a été bousculé. Je souhaitais boucler – épisode bonus compris – pour décembre 2020. Ça ne sera pas le cas. La Chanceuse s’est joué de moi comme elle sait si bien le faire 😅.

Pour mémoire voilà ce que j’envisageais l’an dernier.

Pour commencer, après bien des hésitations, j’ai répondu au second appel à textes lancé par Pierre Pevel pour une nouvelle anthologie du Paris des merveilles. Je me suis longuement demandé si j’avais une histoire intéressante à raconter dans cette Belle époque féerique. Il semble que oui car Pierre a de nouveau sélectionné mon projet (avec 9 autres parmi 120 ; il y aura 2 anthologies au final) 🥳.

En début d’année (2020), j’avais cerné l’univers steampunk que je voulais développer. J’ai écrit un synopsis et une cinquantaine de pages de test. Puis j’ai pris mon courage à deux mains et je les ai envoyés à un éditeur. Aujourd’hui, je peux annoncer officiellement que les Éditions Bragelonne a accepté de publier mon second roman. Je vais tout faire pour vous faire vivre les aventures de Martina Krelinkova et de ses acolytes, pris dans les mailles d’un jeu d’espions à Constantinople, dans un XIXème siècle alternatif. Si je réussi mon pari, vous pourrez lire la chose courant 2021 🥳.

C’est pour cette raison que je vais repousser la fin des Mystères de Kioshe à mars 2021. Je n’ai pas la moindre envie de bâcler cette fin (ni les autres projets). Mon objectif est de vous offrir trois belles histoires pour 2021 ! (Dans un podcast récent, je me demandais si je n’étais pas la réincarnation d’un moine copiste car ces 3 projets sont des défis énormes pour moi. Alors ne m’en voulez pas, mais je vais être un peu plus silencieux ces prochains mois.)

À bientôt et encore une fois, merci de me lire et de vos encouragements.

N’hésitez pas à vous inscrire à ma newsletter, elle ne mord pas et n’entre pas chez vous par effraction ; elle sonne poliment une ou deux fois par mois et vous pouvez toujours lui dire de ne pas revenir.

Vous souhaitez suivre mes aventures en écriture d'un peu plus près ? Inscrivez-vous à la news.

Pas d'inquiétude, je ne spamme pas

A propos de l'auteur

Benjamin Lupu

Historien de formation, passionné de sciences humaines, de technologie, d'archéologie et par les littératures de l'imaginaire, Benjamin Lupu est l'auteur des Mystères de Kioshe, une série d'enquêtes de fantasy mettant en scène la magicienne Tirséa Mortevue et ses compagnons.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.